Engagés pour l'eau et l'assainissement urbains

Message d'erreur

Deprecated function : The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls dans _menu_load_objects() (ligne 579 dans /var/www/html/includes/menu.inc).

Gestion déléguée eau et assainissement, SESAM, Haïti

Résumé

C’est un projet qui se situe dans le cadre de la nouvelle Loi Cadre portant sur la réorganisation du secteur de l’eau et de l’assainissement et qui vise à transférer progressivement la gestion et l’exploitation des systèmes d’eau et d’assainissement aux autorités locales.

Description: 

L’enjeu est de favoriser un développement local et durable et rendre l’accès à l’eau universel en Haïti, au travers d’une responsabilisation des acteurs locaux, une meilleure gestion et des investissements du secteur et des infrastructures qui en découlent, une régulation tarifaire transparente et une exploitation durable et professionnelle des systèmes d’eau et d’assainissement.

Le Ministère des Travaux Publics Transports et Communications a confié la première gestion déléguée de service d’eau en Haïti à la Société des Eaux de Saint Marc à l’issue d’un processus d’appel d’offre international remporté par la Société LYSA.

LYSA assurera pour les 15 prochaines années sa fonction d’opérateur spécialisé et accompagnera le service des eaux dans sa restructuration et son renforcement à long terme.

Description des services

Au démarrage du projet, la SESAM et les 120.000 Saint-Marcois que compte l’agglomération ont de nombreux défis à relever ensemble pour moderniser le service d’eau potable et rendre le service d’eau universel à Saint-Marc mais également de créer un service d’eau potable de Saint-Marc autonome financièrement, qui pourra se maintenir dans le temps, et être en mesure de réaliser les futurs investissements nécessaires pour satisfaire les demandes de nouveaux raccordements domiciliaires et les extensions du réseau.

En juillet 2009, environ 80 000 ayant accès directement ou indirectement au réseau d’eau potable au moyen d’une trentaine de bornes fontaines communautaires (« appelées kiosques ») gérées par des comités de quartiers, les CEPA, et environ 4 000 branchements domiciliaires.

Les indicateurs

Indicateurs

mars-09

sept-09

sept-10

sept-11

sept-12

Taux de recouvrement moyen

3,5%

35,0%

70,6%

58,8%

66,4%

Taux de couverture commerciale

0,0%

22,3%

23,1%

31,7%

39,2%

Taux de facturation au volume

0,0%

19,5%

46,5%

62,3%

76,6%

Continuité de service moyenne

4/24

6/24

8,6/24

14,3/24

19/24

Taux H24 moyen

0,0%

0,0%

3,5%

45,4%

67,9%

Les objectifs

  • Une gestion pérennisée de l'eau
  • Entretien, renouvellement et extension du réseau au rythme de celui de la population
  • Accès universel à l'eau à un prix acceptable.
  • Distribuer de l'eau potable en H24 (en raison des pertes actuelles, la distribution est d'environ 4 heures par jour)
  • Amélioration du rendement (de l’ordre de 10% fin 2008)
  • Plan de réparation des fuites
  • Eradication des branchements clandestins

LYSA accompagne la SESAM en lui transférant des outils de diagnostic, d’expertise et de formation, dans tous les domaines de la gestion opérationnelle d’un service d’eau de ville moyenne, en particulier :

  • Ingénierie sociale et relationnelle pour le dialogue entre les acteurs d’une communauté urbaine,
  • Ingénierie financière,
  • Optimisation des processus de gestion interne et qualité
  • Gestion commerciale du service,
  • Gestion technique
  • Réduction et contrôle des eaux non comptabilisées